Qui sommes-nous?

Patrick Rajoelina
Patrick Rajoelina

Patrick Rajoelina a fondé l’agence de communication PRINCE basée à Madagascar.

Entouré d’une équipe polyvalente et internationale, c’est un spécialiste de la communication 360°.


&

SON PARCOURS

Carrière de haut fonctionnaire en Europe, enrichie d’une expérience en cabinets ministériels ainsi que dans l’industrie privée et au sein d’établissements publics sensibles (habilité Secret Défense).
Fort de ses expériences à 360° (Business, politique, haute administration), il a décidé de rentrer à Madagascar afin de se mettre au service du développement économique de Madagascar et de l’image de la Grande île.

Homme de communication

Senior Key Lobbyist et conseiller stratégique (Madagascar/Europe) auprès de personnalités, d’entreprises, d’institutions multilatérales, d’ONG et de particuliers, il dispose d’un réseau international d’interlocuteurs influents. Très présent sur les réseaux sociaux, il figure parmi les Malagasy les plus influents en matière de communication digitale (près de 50.000 followers). Il est l’auteur de cinq ouvrages économiques, diplomatiques et politiques et de nombreux articles et interviews consacrés à Madagascar.

Passionné par la transmission du Savoir

Il est le concepteur (en 1989) de l’Institut supérieur de la communication, des affaires et du management (ISCAM), 1ère Université privée de l’océan Indien. Juriste, il a en outre enseigné plus de vingt ans le droit de la communication à l’École supérieure de journalisme (ESJ) de Paris. Il est également chargé de conférences au Centre d’études diplomatiques et stratégiques (CEDS Paris et Antananarivo), à Sciences PoMadagascar ainsi qu’à l’Université d’Antsiranana (Diego Suarez, Madagascar).

Citoyen engagé et acteur de la vie publique

Il est, à Madagascar et en France, proche des milieux économiques et des dirigeants institutionnels successifs depuis de nombreuses années. Membre du Conseil constitutionnel (CCC) de Madagascar (2009), il est corédacteur de la Constitution de la 4ème République de la Grande île. Il fonde le 29 mars 1983 l’ONG culturelle la “Société des amis de Madagascar”.